Maintien à domicile

Une aide à domicile pour les personnes âgées qui choisissent de rester chez elle

  1. Service de Maintien à Domicile

    5-7, rue Amaury Duval
    Pole Santé et Solidarité – Claude Mannonviller
    Montrouge

    • Tél. : 01 46 12 75 30

    Situer sur le plan

Service de maintien à domicile - SMAD

À quoi sert le SMAD ?

Le SMAD accompagne les personnes âgées 7 jours sur 7 de 8h30 à 19h pour les actes de la vie courante.

Les auxiliaires de vie de la Ville de Montrouge, qualifiés et formés tout au long de leur carrière, apportent une aide régulière dans les actes quotidiens en maintenant l’autonomie des personnes :

  • Aide pour les gestes de la vie courante : toilette, habillage, lever, coucher,
  • Aide à l’entretien du logement, du linge et déplacements à la laverie,
  • Accompagnement pour les repas : courses, préparation des menus choisis, stimulation pour l’alimentation,
  • Surveillance de la prise de traitements sur prescription médicale,
  • Stimulation cognitive avec exercices de mémoire, jeux de mots, lecture... après évaluation de la psychologue au SMAD,
  • Maintien de la vie sociale avec compagnie :promenades, sorties...,
  • Aide aux démarches administratives.

Le SMAD propose des prestations de confort, dans les limites d’un maintien à domicile. Cette aide est adaptée et réévaluée tout au long de l’accompagnement.

Qui est concerné ?

Le SMAD est destiné aux Montrougiens retraités de plus de 60 ans et plus, qui ont besoin d’assistance chez eux au quotidien.

Comment s'inscrire au SMAD ?

Accéder à la démarche

Le SMAD vous reçoit également au Pôle santé et solidarité Claude Manonviller, 5, rue Amaury Duval à Montrouge.
Accueil administratif : du lundi au vendredi de 9h à 16h, 01 46 12 75 30 ou maintien_domicile@ville-montrouge.fr.

Une fois inscrit au SMAD, une première visite est organisée au domicile du futur bénéficiaire. Cette visite permet d’évaluer le nombre d’heures et le type de prestations à prévoir.

Combien ça coute ? Quels sont les financements possibles ?

Au 1er juillet 2019, le tarif horaire est le suivant :

  • 20,80 € par heure du lundi au samedi,
  • 23,70 € par heure les dimanches et jours fériés.

Ces tarifs sont révisés annuellement au 1er janvier de l’année en cours.
Aucun frais de dossier, d’inscription ou d’évaluation n’est demandé.

Le SMAD est conventionné avec la plupart des caisses, ce qui permet selon le cas, de bénéficier d’une aide financière (caisse de retraite, mutuelles, Conseil départemental des Hauts-de-Seine, aide sociale comme l’APA) et propose, dans ce cadre, le tiers payant.

À noter : 50 % des frais engagés sont déductibles des impôts selon la réglementation en vigueur.

Le SMAD en chiffres

  • 35 agents + 1 cadre + 1 psychologue
  • 170 à 200 personnes accompagnées de 60 à 101 ans
  • 2 300 heures en moyenne par mois effectuées chez les bénéficiaires
  • Tous les jours de 8h30 à 19h

Ils témoignent

« Auxiliaire de vie c’est un très beau métier. On permet aux gens de rester chez eux, dans leur domicile. Il faut être ouvert, avoir le coeur sur la main, être dans le dialogue et toujours à l’écoute.
Je fais ce métier par passion. Dans un contexte où la population est vieillissante, c’est un métier d’avenir. C’est aussi un métier de nécessité : se laver, manger, sortir, entretenir…».

SÉBASTIEN, Auxiliaire de vie depuis 2019

« L’avantage de l’intervention à domicile, c’est que l’on s’adapte aux habitudes, aux goûts et aux besoins de chacun. Il faut penser à tout. C’est un métier dur physiquement et psychologiquement, mais c’est un métier qui a du sens. Je suis heureuse de me lever chaque matin.
Sans notre présence, beaucoup d’entre eux seraient contraints d’aller dans une structure spécialisée »

NATHALIE, Auxiliaire de vie depuis 2001

« Mes auxiliaires de vie sont sympathiques et à l’écoute, tous très gentils et bienveillants. Je peux compter sur eux » raconte Larbri Aissa, alité à la suite d’un AVC. Sa femme ajoute que « c’est une bouffée d’air et d’oxygène, c’est une aide précieuse avec des bras en plus pour faire ce qu’on ne peut pas faire. Ça fait des années que je suis à Montrouge mais je ne connaissais pas l’existence du service avant que mon mari en ait besoin. ».

LARBI AISSA, Montrougien depuis 1996 et bénéficiaire du SMAD depuis 2 ans

A savoir

L’intervention du SMAD s’inscrit dans le cadre de l’élaboration d’un plan d’aide individualisé qui détermine le type de prestations et la fréquence. Il doit être accepté et signé par le bénéficiaire ou son représentant légal. Un devis est systématiquement proposé, un délai de rétractation de 7 jours doit être légalement observé avant le début des prestations.

Le service collabore étroitement avec les autres intervenants para médicaux et sociaux comme le Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD), les infirmières du centre municipal de santé (CMS) et le Centre communal d’action sociale (CCAS), ainsi qu’avec les partenaires extérieurs (APA, CVS, réseau gérontologique, etc.)

Le matériel, les produits d’entretien et autres fournitures doivent être mis à disposition par le bénéficiaire. A défaut, la qualité des prestations ne pourra être celle attendue.
Les interventions le week-end, les jours fériés et les soirs sont uniquement assurées pour les prestations essentielles de la vie courante : l’aide au lever et au coucher, l’aide à la toilette et la préparation des repas du bénéficiaire.