Le budget

Une situation financière saine à Montrouge

Pour la première fois, la Ville de Montrouge a voté son budget en décembre de l’année précédente. Cette initiative a permis à la Ville d’élaborer un plan d’action à la fois ambitieux et solidaire, qui sera directement opérationnel en janvier 2021 afin de répondre aux nouvelles attentes et besoins des Montrougiens face à la crise.

Un devoir d'ambition et de solidarité

Un plan de soutien et de solidarité exceptionnel

Pour faire face à la situation sanitaire et ses conséquences économiques et sociales sur la vie des habitants, la Municipalité a décidé de déployer un plan de soutien et de solidarité exceptionnel permettant de proposer 40 solutions concrètes aux Montrougiens et Montrougiennes.
Ce sont plus de 2 millions d’euros du budget de la Ville de Montrouge qui seront consacrés à des actions positives et innovantes en soutien aux habitants, aux associations et aux acteurs de l’économie locale.
Parmi ces mesures, la Municipalité a notamment décidé d’augmenter le budget des aides sociales individuelles versées par le Centre communal d’action sociale afin de donner un coup de pouce à tous les Montrougiens en difficulté passagère ou durable au cours de l’année.

Un haut niveau de services publics à un prix modéré

Par ailleurs, la Ville de Montrouge a choisi de préserver un haut niveau de services publics à un prix modéré : accueil de nos tout-petits, activités pour les enfants avant et après l’école, soins au Centre municipal de santé, propreté de la ville, sécurité…
Tous les services publics municipaux dont vous pouvez bénéficier sont maintenus et seront même améliorés dans le cadre du plan de soutien et de solidarité. Les tarifs n’augmentent pas et restent toujours modérés en comparaison avec les villes voisines et certains Montrougiens pourront même bénéficier de réduction voire de gratuité dans le cadre du plan de soutien et de solidarité exceptionnel (accès à la Médiathèque pour 1 €, livraison de repas à domicile pour 1 €, gratuité de la cantine scolaire, de la téléassistance…). Tous ces services municipaux font toujours l’objet d’une gestion et d’une optimisation rigoureuses ; la Ville cherchant en permanence à maîtriser les charges de fonctionnement et à trouver des solutions de gestion innovantes (Beffroi, Semarmont…).

Des investissements pour améliorer la qualité de vie

Enfin, la Ville de Montrouge va continuer, en 2021, de mener sa politique ambitieuse d’investissement. Un budget de 25 millions d’euros est consacré à l’investissement en 2021 afin de toujours améliorer la qualité de vie des Montrougiens et Montrougiennes, que ce soit en matière d’aménagement des espaces publics, de rénovation des équipements publics, d’achats immobiliers, de logement social ou de commerces.
Plusieurs de ces projets seront également subventionnés par d’autres collectivités comme le Conseil départemental des Hauts-de-Seine avec lequel la Ville a signé un contrat de près de 10 millions d’euros.

Le budget en chiffres

Un budget équilibré de 110 494 527,92 €

Le Conseil municipal du 10 décembre a voté le budget de l’année 2021 de la Ville de Montrouge qui s’élève à plus de 110 millions d’euros. Ce budget équilibré en dépense et en recette comprend la partie « fonctionnement », c’est-à-dire la gestion des services publics (charges de personnel, gestion courante des services publics…) et la partie « investissement », c’est-à-dire les travaux d’aménagement, les équipements urbains et l’entretien du patrimoine municipal.

Une stabilisation des prix des services publics municipaux voire des réductions

Les tarifs des services municipaux seront stables.

Certains seront majorés du taux d’inflation hors tabac de 0,6 % par rapport à l’exercice 2020. D’autres feront l’objet de réduction ou de gratuité dans le cadre du Plan de soutien et de solidarité exceptionnel décidé par la Ville de Montrouge. Ainsi, les jeunes de moins de 25 ans, les demandeurs d’emploi et les seniors de plus de 65 ans peuvent s’abonner à la Médiathèque à 1 €.

Autre exemple : au premier semestre 2021, les familles dont le quotient familial est inférieur ou égal à 603 € se verront offrir les frais de cantine de leurs enfants et bénéficieront d’une réduction de 75 € sur les frais d’accueil périscolaire du matin et du soir.

Des projets ambitieux pour 2021

Une fiscalité modérée

• En 2020, 80 % des ménages les plus modestes en France ne payent plus la taxe d’habitation portant sur les résidences principales. 49 % des ménages montrougiens (aux revenus les moins élevés) ont bénéficié d’une suppression de leur taxe d’habitation étalée de 2018 à 2020 ; 51 % des ménages montrougiens (aux revenus les plus élevés) bénéficieront d’une suppression étalée de 2021 à 2023.

• En passant à 9,90 % à 12,90 %, le taux de foncier bâti de la ville demeure toujours l’un des plus bas des Hauts-de-Seine et le plus faible de Vallée Sud Grand Paris.