Les nouvelles mobilités

Vélo, deux roues, trottinettes... mais aussi Velib et Cityscoot : tout sur les nouvelles mobilités à Montrouge

Les deux roues motorisés

L'équipement obligatoire

  • Un casque neuf, homologué et bien attaché !

  • Une paire de gants certifiés CE

Il est également recommandé de porter une tenue (blouson, pantalon et chaussures) adaptée, certifiée Équipement de protection individuelle (EPI), et de s'équiper d'un airbag moto.

Circuler en toute sécurité

De manière générale :

  • Méfiez-vous de chaque endroit où il risque d’y avoir un conflit d’usagers (carrefours, intersections, passages, sorties de chemin, carrefours à sens giratoire… etc.) ;
  • Restez vigilant à l’égard des véhicules qui vous entourent (devant, derrière, à gauche, à droite) d’où l’importance des rétroviseurs ;
  • A l’arrêt, faites attention au véhicule qui vous suit (aura-t-il le temps de freiner ?) ;
  • Soyez attentif au piéton, qu’il soit placé entre deux voitures ou à proximité de passages protégés ;
  • Soyez aussi attentif à l'attitude des autres usagers de deux-roues, motorisés ou non.

Le différentiel de vitesse

Ne surprenez pas les automobilistes en surgissant brusquement dans la circulation. Votre capacité d’accélération est bien supérieure à celle d’une voiture. Modérez vos accélérations.
Un piéton qui traverse inopinément, un trou dans la chaussée, des traces grasses sur la route, un coup de vent, une voiture qui déboîte sans prévenir... adaptez toujours votre allure pour pouvoir réagir en cas d’obstacle imprévu sans vous mettre en danger.

Ajustez votre conduite aux intempéries

Particulièrement risquée, la conduite en cas d’intempéries impose non seulement une grande vigilance, mais aussi une juste adaptation de sa conduite et de ses réflexes.

En cas de pluie, l’adhérence réduite et le manque de visibilité nécessitent de réduire son allure et d’augmenter les distances de sécurité. Evitez de rouler si possible dans les flaques d’eau, sur les plaques d’égouts et les marquages au sol. En cas de verglas, l’adhérence est encore plus réduite.

En cas de grand vent, le deux-roues motorisé risque à tout instant de dévier de sa trajectoire et de venir heurter un obstacle ou un usager : réduisez votre vitesse, soyez particulièrement vigilant lors de dépassements (de poids lourds notamment) et augmenter les distances de sécurité. Tout cela permet de réduire les risques.

Le brouillard vous empêche de voir mais aussi d’être vu : réduisez votre vitesse et conduisez bien à droite, assurez-vous d’être visible en allumant vos feux de croisement ou de brouillard et en portant des vêtements clairs.

Tout sur la sécurité préventive pour les deux roues motorisés : securite-routiere.gouv.fr

Le stationnement des deux-roues

Les deux-roues doivent être stationnés dans les équipements prévus à cet usage.

  • Il est interdit d'accrocher vélos, deux-roues motorisés ou non, trottinettes, cadenas et antivols sur le mobilier urbain, en dehors des équipements spécialement destinés à cet usage.
  • Le stationnement excédant une durée de 21 jours pour tous types de deux-roues motorisés ou non, trottinettes et vélos attachés ou non, aux arbres et au mobilier urbain, partagés ou en libre-service, sera considéré comme abusif.
  • Les deux-roues, trottinettes et vélos en voie d'épavisation, à savoir privés d'éléments indispensables à leur utilisation normale, et non susceptibles de réparations immédiates à la suite de dégradations ou de vols, seront considérés comme dépôts non autorisés sur la voie publique (infraction à 135 €).

Après constat et mise en demeure auprès du propriétaire, s'il est identifié, les deux-roues (abusif et en voie d’épavisation) ainsi que les antivols sont retirés de la voie publique après 21 jours par les services municipaux et le cas échéant aliénés ou livrés à la destruction.

Cityscoot, les scooters électriques en libre-service

Bienvenue à Cityscoot ! Le 11 octobre 2018, Etienne Lengereau, Maire de Montrouge, a signé la convention avec Bertrand Fleurose, président-fondateu de Cityscoot. Dès le 12 octobre 2018, les Montrougiens peuvent réserver un scooter électrique en libre-service à Montrouge.

D’ici fin 2019, 80 arceaux sont prévus sur le secteur entre les places Emile Cresp et Jean Jaurès. Et d’autres sont à venir.
En attendant, les utilisateurs doivent veiller à respecter l’espace public.

Consulter la charte signée par la Ville de Montrouge et Cityscoot

Les trottinettes et autres EDPM

Actuellement, la trottinette électrique est tolérée à petite vitesse sur les trottoirs à l'allure de la marche, soit 6 km/h maximum et jusqu'à 25 km/h sur les pistes cyclables.

Depuis octobre 2019, le décret concernant les Engins de Déplacement Personnel Motorisés (EDPM) est publié Journal officiel pour encadrer leur usage : trotinettes, gyroroues et hoverboards sont concernés. A retenir :

  • Trottoirs interdits. Les EDPM peuvent rouler sur les pistes cyclables et les routes dont la vitesse maximale autorisée est inférieure à 50 km/h. Il leur est interdit de circuler sur les trottoirs. Une amende de 135 € est prévue en cas d'infraction.
  • Un seul conducteur, âgé de 12 ans minimum. Les engins de déplacement personnel motorisés ne peuvent transporter qu’un seul conducteur « âgé d’au moins douze ans », prévoit le décret, qui interdit à ce conducteur de « pousser ou tracter une charge ou un véhicule » ou de « se faire remorquer par un véhicule ».
  • Vitesse limitée à 25 km/h. La loi prévoit désormais que ces engins ne doivent pas pouvoir dépasser une vitesse de 25 km/h, alors que certains constructeurs offraient la possibilité d’atteindre jusqu’à 80 km/h. Conduire un engin conçu pour dépasser cette vitesse (par construction ou après avoir été débridé) sera passible de 1 500 euros d’amende, voire 3 000 euros en récidive.
  • Stationnement non gênant. Le décret pose pour principe que le stationnement des EDPM sur le trottoir est possible, à condition de ne pas gêner les piétons.
  • Equipements obligatoires la nuit. « Lorsqu’il circule la nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante », un conducteur d’EDPM devra porter soit un gilet de haute visibilité, soit un équipement rétro-réfléchissant. Le port d’un tel équipement, ainsi que celui d’un casque, est obligatoire dans le cas d’une circulation – si elle est autorisée – hors agglomération.
  • Feux et freins obligatoires. Comme les vélos, les engins devront être équipés de feux de position avant et arrière, d’un système de freinage et d’un avertisseur sonore.

Les bornes pour véhicules électriques

Attentive à l’amélioration de la qualité de l’air pour ses habitants et à l'aménagement d'un cadre de vie apaisé, la Ville de Montrouge a mis en service des bornes de recharges pour véhicules électriques et hybrides rechargeables (voiture particulière, utilitaire et deux-roues électriques).

Montrouge dispose de 4 stations, qui totalisent 16 bornes de recharge pour véhicules électriques ou hybrides rechargeables.

Mode d'emploi

1ère étape : choisir l'une des 16 places réparties sur les 4 stations

• Rue Sylvine Candas : 4 bornes pour 8 places disponibles
• 19 rue Roger Salengro : 4 bornes pour 8 places disponibles
• Rue Molière : 4 bornes pour 8 places disponibles
• Place Jules Ferry : 4 bornes dont 1 rapide (super chargeur) pour 7 places disponibles

2e étape : Recharger son véhicule en utilisant le câble T2

• Avec un badge Alizé ou un autre badge RFID compatible* : badgez, branchez votre câble, chargez.
• Avec un smartphone, téléchargez l’application Alizé, sélectionnez le point de charge et laissez-vous guider par l’application.
• Avec une carte bancaire sans contact : passez votre carte bancaire devant le lecteur, suivez les instructions qui apparaissent sur l’écran.

3e étape : Finaliser la recharge

Pensez à présenter votre badge, votre carte bancaire ou votre smartphone selon l’option que vous avez choisie.
Tarif à la minute de recharge : 2€/h pour les bornes normales/accélérées et 5€/h pour la borne rapide**.

4e étape : Débrancher et libérer la place de recharge***

Vous disposez de 2 heures de stationnement gratuit à Montrouge si vous êtes inscrit auprès d'Indigo !

* Badges KiwhiPass, Freshmile, ChargemapPass ou newmotion…

** Certains badges appliquent une commission supplémentaire. Pour être sûr de ne pas payer plus que le tarif indiqué, il est recommandé d’utiliser le badge ou l’application Alizé. Le lecteur de cartes bancaires ne sera disponible que dans quelques semaines sur la borne rapide de la Place Jules Ferry.

*** Rester sur la place sans charger son véhicule est passible d’une amende de 135 € ou d’une mise en fourrière pour stationnement gênant.

La carte des stations

Voir l'image en grand

Bon à savoir : vous disposez de deux heures de stationnement gratuit

A Montrouge, les Véhicules électriques et hybrides rechargeables bénéficient d'un stationnement gratuit pendant 2 heures sur l'ensemble des places (zone verte et zone rouge). Après s'être enregistrés une première fois auprès de la société INDIGO, les automobilistes doivent signaler leur stationnement via les horodateurs ou les applications mobiles. Au delà des 2 heures, ils sont redevables du FPS.