Une agriculture urbaine pensée à l’échelle de Montrouge, à l’écoute des citoyens

Pour une agriculture urbaine florissante !

En 2018, la Ville de Montrouge a décidé de déployer un ambitieux projet d’agriculture urbaine car elle est l’un des éléments constitutifs de la transition verte qu'elle a amorcée. Lancé en partenariat avec le laboratoire de référence en matière d’agriculture urbaine d’AgroParisTech, ce projet est totalement inédit à plusieurs égards. Il s’agit du premier projet d’agriculture urbaine pensé à l’échelle globale d’une ville (12 hectares de toit ont été identifiés).
Cette originalité permet à la Ville de faire converger ses forces vives vers un objectif commun : mettre au point un modèle d’agriculture urbaine professionnelle économiquement viable et porteur d’innovations.

Cartographie des espaces verts et de l'agriculture urbaine

Bouffées d'oxygène

Plan - Juin 2019
Bouffées d'oxygène

Plan des espaces verts, squares et jardins de Montrouge

Télécharger (pdf1,37 Mo)

Montrouge sème des actions fertiles !

En transformant Montrouge en ville verte, notre commune devient pionnière en matière d'agriculture urbaine en Île-de-France. Après avoir identifié et confié des terrains pour l'agriculture urbaine associative et après avoir choisi deux agriculteurs urbains pour cultiver fruits des bois et safran, Montrouge fait valoir ses initiatives auprès des professionnels du secteur.

Une rencontre au sommet

L’agriculture urbaine est un sujet porteur de sens pour les zones à forte densité. Pour alimenter les débats et inspirer de nouvelles initiatives, la Métropole du Grand Paris a mis en place un cycle de conférences, d’ateliers et de balades entre septembre 2019 et juillet 2019. Le Maire de Montrouge a pris part aux Rencontres Agricoles du Grand Paris le 11 juin au Beffroi, à l’occasion de la conférence « Des toits agricoles, une utopie pour le Grand Paris ? ».

Deux chartes d'engagement fort

L’implication de la Ville s’est également concrétisée par deux actes officiels au début de l’été. Le 2 juillet, la Ville de Montroue était représentée à la signature de la Charte Agriculture Urbaine de la Métropole du Grand Paris, au siège de la Métropole.
Quelques jours auparavant, la Ville renforçait son ancrage territorial en signant le 27 juin la charte établie par l’Association Française d’Agriculture Urbaine Professionnelle (AFAUP). En suivant cette résolution, Montrouge s’inscrit dans une démarche globale, soutenue par les 80 adhérents professionnels de l’AFAUP, qui emploient 600 personnes sur 400 sites agricoles urbains.
Cette charte rassemble plus précisément onze engagements et bonnes pratiques recommandés pour assurer la stabilité des projets d’agriculture urbaine. Leur mise en oeuvre permettra à la Ville de Montrouge de répondre à des enjeux majeurs comme la gestion durable de l’eau, de l’air et des déchets, le développement de l’économie circulaire ou la viabilité économique.

Dernière étape en date : les écoles

Certains collèges et lycées de Montrouge ont déjà entrepris des démarches d’agriculture urbaine. En partenariat avec l’Éducation Nationale, la Ville souhaite que les questions d’agriculture urbaine soient intégrées dans les projets pédagogiques des écoles primaires de Montrouge.
Car les jeunes générations tiennent entre leurs mains les clés de la réussite d’une transition vers une ville plus verte.