Montrouge, partenaire et soutien des associations

À Montrouge, plus de 200 associations proposent des activités variées et contribuent au lien social. Voici ce que la Ville entreprend pour les soutenir et les encourager

« Les associations ont besoin de nous et nous avons besoin des associations, assure Patrice Carré, Maire-adjoint délégué au Développement économique, aux Commerces, à l’Artisanat et aux Associations. À 95 %, les Montrougiens déclarent qu’il fait bon vivre dans notre Ville. Et s’il fait bon vivre, c’est grâce, en partie, au milieu associatif. »
Essentielles, les associations sont un vecteur d’entraide et de solidarité et participent à la densification du tissu social.

Aujourd’hui, Montrouge compte plus de 200 associations dans des domaines aussi variés que la culture, le sport, les pratiques artistiques, les actions caritatives ou humanitaires, la santé, le social… Pour que les associations mènent à bien leurs projets, la Ville de Montrouge a mis en place une politique volontariste.

Une politique volontariste renforcée

La Ville de Montrouge accompagne les associations afin qu’elles puissent mener leurs projets dès lors qu’ils apportent un intérêt local. Et les besoins des associations sont variés : une aide technique et logistique pour organiser un événement qui se déroule dans l’espace public, une demande de subvention, un créneau horaire à la Maison des associations pour pratiquer leurs activités… Dans tous les cas, toutes les requêtes sont traitées avec attention.

Consciente de la richesse apportée par les associations montrougiennes et de leurs bénévoles, la Ville a amorcé une réflexion pour renforcer son soutien envers elles. Étienne Lengereau, Maire de Montrouge, nous le précise : « Pour permettre à nos associations de mener leurs activités dans les meilleures conditions, nous avons entrepris une large réflexion sur les moyens de mieux les accompagner et de leur apporter une aide plus efficace.
Ainsi nous allons optimiser l’accueil et l’écoute des associations à travers la mise en place d’un guichet unique qui facilitera les relations entre les acteurs associatifs et les services de la Ville. Nous avons aussi lancé une réflexion sur les besoins de nos associations en terme d’espaces, d’activités et de lieux de réunion, afin d’anticiper la programmation des investissements correspondants ».

Deux événements fédérateurs : le forum des associations et le forum des sports

Il n’y a pas de petites et de grandes associations, nous explique Patrice Carré. Qu’il y ait 500 adhérents, comme au Club Jules Ferry, ou 10, elles sont aussi importantes à nos yeux. » Et pour preuve, pour se faire connaître auprès du grand public, elles peuvent toutes participer au Forum des associations comme le 8 septembre dernier. Grâce à cet événement festif et convivial, la Ville permet chaque année de se faire rencontrer les bénévoles des associations et les Montrougiens.
Présentation des activités, appel au bénévolat, démonstrations… Les associations montrougiennes y démontrent toute leur vitalité et les Montrougiens en profitent pour s’inscrire à de nouvelles activités.

En juin, les habitants de la Ville ont rendez-vous avec le Forum des sports, qui réunit lors d’une après-midi les associations sportives au stade Maurice Arnoux. De quoi permettre aux Montrougiens de découvrir les disciplines sportives avant de s’inscrire et de préparer leur rentrée.

Des subventions pour concrétiser des projets locaux

Pour proposer des activités ou des événements, les associations montrougiennes sont amenées à solliciter financièrement la Ville. Chaque année, Montrouge verse ainsi 1,2 millions d’euros de subventions.
« Concrètement, elles font une demande auprès des services financiers de la Ville qui doit être analysée et validée par le service culturel, le service des sports, moi-même et le Maire. Pour qu’il y ait une subvention, il faut un intérêt montrougien. Car n’oubliez pas, les subventions, ce sont les impôts des Montrougiens ! » complète Patrice Carré. À titre d’exemple, la Ville apporte un soutien financier aux associations d’Anciens combattants.
« À Montrouge, nous avons la volonté de transmettre le devoir de mémoire, assure Jean Laurent, Maire adjoint, délégué aux associations d’Anciens combattants et patriotiques. Nos Anciens combattants sont très actifs et nous n’avons pas moins de 5 associations : l’ANACR, l’ANPNOG, la FNACA, le Souvenir français, et l’UNC. Chaque association d’Anciens combattants recevra désormais une subvention municipale de base, à laquelle s’ajouteront 30 euros par adhérent, encarté Anciens combattants ou veuves de guerre ».

Au-dessus de 23 000 € de subventions, la Ville de Montrouge signe des conventions d’objectifs avec les associations. C’est notamment le cas pour les clubs sportifs tels que le SMM (Stade Multisports de Montrouge), le CAM (Cercle Athlétique de Montrouge) et le MFC92 (Montrouge Football Club) que ce soit pour des dispositifs d’aide aux compétitions de niveau championnat de France, ou de promotion sportive envers les scolaires… Dans ces conventions d’une durée de 3 ans, les associations décrivent leur projet sportif et la Ville propose des moyens financiers et matériels pour les accompagner dans la réalisation de ces objectifs, en vue de l’intérêt public local.
L’idée est de renforcer avec un contrat à l’appui le partenariat entre l’association et la Ville.

En cours d’année, le Conseil municipal peut aussi être appelé à examiner et à voter des demandes de subventions complémentaires (événements, anniversaires, compétitions sportives…) ou des nouvelles subventions pour les associations locales ou des organismes d’utilité publique.

La mise à disposition gracieuse des équipements municipaux

Le soutien de la Ville de Montrouge passe également par la mise à disposition d’équipements et de locaux à titre gracieux. Située au 105, avenue Aristide Briand, la Maison des associations comprend 15 salles de 25 à 100 m2 pouvant recevoir entre 10 et 100 personnes. Une cinquantaine d’associations dispose ainsi de créneaux horaires dans la semaine pour pratiquer des activités ou tenir des permanences.
Montrouge met également à disposition les structures municipales dont elle a en charge la réalisation, la gestion, l’entretien et la maintenance : gymnases, stades, salles… Le Club Jules Ferry est ainsi installé dans un bâtiment communal.
La Distillerie est prêtée à des associations montrougiennes culturelles pour répéter comme l’Orchestre Harmonie de Montrouge, A la croisée des arts côté musique ou côté théâtre des compagnies comme Un Excursus, Instant Théâtre, côté théâtre.

Si ces installations sont gratuites pour les clubs conventionnés, elles représentent un coût pour la collectivité : entretien du bâtiment, électricité, eau… Par exemple, l’utilisation des infrastructures municipales par le SMM équivaut à une aide de près de 1 million d’euros par an.

Une aide logistique complète

Au-delà de la mise à disposition des locaux, les associations sont aussi demandeuses d’aide logistique lors de l’organisation de leur manifestation sur la voie publique comme les vide-greniers ou encore la Fête de la musique organisés par les associations de quartier.
Concrètement, la Ville met à disposition des agents de plusieurs services pour la mise en place, le nettoyage et la sécurité de l’événement.

Un grand merci aux bénévoles

Et si le monde associatif montrougien est très actif, c’est en grande partie grâce à la volonté, la disponibilité, l’énergie des bénévoles. Vous pouvez le constater chaque année sur le village Téléthon.

Pour conclure, Étienne Lengereau, Maire de Montrouge tient à les remercier « À Montrouge, nous sommes fiers de la vitalité et de l’énergie de nos quelque 200 associations qui constituent un réseau sans égal au service de tous. Je remercie chaleureusement les bénévoles qui les animent."

En pratique

Comment trouver une association à Montrouge ?

Consultez l'annuaire des associations.

Comment constituer une association ?

1ère étape : choisir le nom, le siège social (l’adresse d’un des membres par exemple), puis rédiger les « statuts » précisant la mission de l’association et ses règles de fonctionnement.
2ème étape : organiser une assemblée générale constitutive qui regroupe les membres fondateurs et désigne les premiers dirigeants.
3ème étape : procéder à la déclaration officielle à la sous-préfecture d’Antony si l’association a son siège à Montrouge.
- en ligne sur service-public.fr/associations
- à la sous-préfecture d’Antony : 99 avenue du Général de Gaulle 92160 Antony. Accueil mardi matin de 9h à 12h. 01 56 45 38 11

Comment faire vivre l’association ?

Comment se faire connaître, demander une subvention, réserver une salle… Ou encore, comment faire partie de l’annuaire, faire relayer son programme dans l’agenda de la Ville, ou obtenir l’autorisation d’ouvrir une buvette lors d’un événement… Rendez-vous sur la rubrique Associations.