On en parle en ville

Abd Al Malik , Le talent du « jeune Noir à l’épée »

Poète, écrivain, rappeur, slameur… Il est difficile de coller une étiquette à l’artiste Abd Al Malik. Cette fois- ci, il a présenté son nouveau spectacle, « Le jeune Noir à l’épée », au Beffroi le 27 Novembre dernier. Une création originale qui est inspirée de la peinture éponyme de Pierre Puvis de Chavannes, où Abd Al Malik mêle à la fois danse, slam, chant et art pictural, pour dépeindre l’identité. Rencontre avec un artiste avec un grand A.

Qu’est-ce qui vous a guidé dans la création de ce nouveau spectacle ?

A l'ère de la mondialisation et des questionnements sur la division de la société, j’ai encore plus eu besoin de mettre mon art au service du vivre ensemble. Nous avons beau être différents, l’humanité nous unis tous. Mon spectacle veut donner de l’espoir et montrer que les difficultés sont surmontables ensemble. Nous avons tous nos différences, mais nous sommes un peuple. Et venir au spectacle c’est comprendre les diversités. On peut crever tous ensemble, moi je propose qu’on vive ensemble.

Qu’est-ce qui vous a inspiré ?

Une exposition sur « le modèle noir » au Musée d’Orsay en particulier : j’y ai découvert la peinture de Pierre Puvis de Chavannes. Ça a alors été une révélation ! La force symbolique du tableau m’a tout de suite fasciné et m’a donné envie de déplier une histoire.

Votre spectacle parle d’identité…

Oui, j’ai voulu cette fois écrire un long poème sur l’identité. Ce qui m’intéresse c’est nous aujourd’hui et maintenant. J’essaye par l’art de défendre des valeurs universelles pour réussir à faire lien dans un souci aussi de justice. Ce qu’il faut comprendre, c’est que lorsque l’on est artiste, l’enjeu, c’est de parler à tous. Toute mon œuvre est liée, c’est le même être, la même personne qui pratique. Le fond reste le même d’une œuvre à l’autre, il s’agit toujours de promouvoir des valeurs républicaines.

Les beaux dimanches… En guinguette !

Un marché de créateurs, des stands de commerçants, des ateliers créatifs, des spectacles… La guinguette de la Marne s’anime les dimanches sous la houlette de l’Association des Commerçants de Montrouge. Retour en images sur les deux premières éditions les 21 novembre et 12 décembre derniers.

Chaleureux et émouvant 11 novembre !

Découvrez en images la commémoration du 103ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918. Un cortège emmené par le Maire, Etienne Lengereau, les élus et les enfants du Conseil Municipal a parcouru Montrouge : de la Mairie, au cimetière, en passant par la place du 8 mai 1945 et au Monument aux Morts.