Davantage de transports doux à Montrouge

Pratique / Démarche - le 24/07/2019

À l’heure où les mobilités douces prennent un essor de plus en plus important, la Ville de Montrouge, toujours attentive au bien vivre de ses habitants et très soucieuse des questions environnementales, réfléchit aux moyens d’accueillir ces nouveaux modes de transports en concertation avec les Montrougiens.

Scooters et trottinettes en auto-partage et, bien sûr, le développement de l’usage du vélo : toutes ces alternatives aux transports en commun ou à la voiture s’installent de plus en plus dans le paysage des communes de l’agglomération parisienne.
Consciente de ces problématiques, la Ville de Montrouge souhaite installer en 2019 les infrastructures nécessaires à ces nouveaux modes de transport urbain du 21e siècle.

Dès octobre dernier, elle a d’ailleurs signé une convention avec Cityscoot, pour que l’entreprise mette à disposition à Montrouge son système de partage de scooters électriques. Une étape supplémentaire est franchie désormais avec l’élaboration d’un nouveau plan vélo.

Un nouveau plan vélo pensé ensemble

La collectivité de Montrouge qui a mis en place un système de démocratie participative depuis plus de deux ans, ne pouvait lancer ce nouveau plan vélo sans consulter ses habitants. Une rencontre aura lieu avec chacun des six comités de quartier de la Ville.
Le quartier Plein Sud et Vieux Montrouge ont déjà été sollicité.
La présentation s’échelonnera d’ici la fin juin 2019.

De nouveaux arceaux, des gonfleurs ; les premières actions

Actuellement, la Ville dispose d’un peu moins de 9 kilomètres de pistes cyclables et d’ici 2020 elle en offrira le double, ce qui représentera près de 64% de sa voirie. Les usagers du vélo auront bientôt à leur disposition près de 1000 arceaux, qui seront installés d’ici la fin 2019, ainsi qu’un gonfleur en libre-service sur chaque station de Vélib’, soit 13 gonfleurs à disposition sur la totalité de la commune.

Enfin, une grande nouveauté arrive : il s’agit du premier prototype de consigne à vélo sécurisée. En effet, par le concours d’un appel à projet lancé par la Région Ile-de-France et remporté au printemps dernier par Vallée Sud - Grand Paris, les Montrougiens découvriront la praticité de ces nouvelles infrastructures.
Au total, c’est une douzaine de consignes sécurisée à vélo, entièrement financées par la Vallée Sud - Grand Paris, qui seront mises en place sur la commune, d’ici l’année prochaine.

Des reconnaissances de terrain à vélo ont été organisées avec les habitants pour localiser les emplacements de ces consignes. Lors de la présentation du nouveau plan vélo, dans chaque comité de quartier, les
habitants ont eu la possibilité d’échanger sur l’ensemble de ces propositions.

Toutes les actualités

Dernières actualités