Vers plus de performance énergétique

Développement durable - le 06/02/2020

La Ville de Montrouge oeuvre depuis 2012 à l’optimisation énergétique des bâtiments communaux. Elle approfondit aujourd’hui sa démarche avec un Système de Management de l’Énergie qui permettra de quantifier les économies futures. Objectif : certification ISO 50001 pour fin 2020.

12 166 MWh
représentant 636 883 € pour le gaz
9 724 MWh
représentant 1 150 972 € pour l’électricité

La Ville de Montrouge oeuvre depuis 2012 à l’optimisation énergétique des bâtiments communaux. Elle approfondit aujourd’hui sa démarche avec un Système de Management de l’Énergie qui permettra de quantifier les économies futures. Objectif : certification ISO 50001 pour fin 2020. Le Conseil municipal du 5 décembre 2019 l’a adopté à l’unanimité.

L’amélioration de la performance énergétique des bâtiments municipaux est un facteur essentiel pour réduire la consommation d’énergies fossiles et contribuer à la transition écologique. Aujourd’hui, la Ville souhaite aller plus loin en adoptant un Système de Management de l’Énergie (SME) pour définir précisément des objectifs, piloter les projets, mesurer puis valoriser les résultats.

Un périmètre prioritaire

Le Système de Management de l’Énergie désigne en réalité une méthodologie. Il s’appuie sur les recommandations de la norme ISO 50001 qui propose un modèle basé sur la validation d’étapes progressives en vue d’une démarche d’amélioration continue.

À Montrouge, huit bâtiments communaux seront concernés parmi les quatre-vingt-douze existants. Ce périmètre prioritaire concerne les groupes scolaires Buffalo, Renaudel et Rabelais, les écoles maternelles Berthelot, Briand, Haut-Mesnil et Boileau, ainsi que l’école élémentaire Queneau. Il concentre à lui seul 32 % des consommations de gaz et 22 % des consommations d’électricité de la Ville.

Une action en trois temps

Depuis le mois de novembre, l’association Afnor a été mandatée pour réaliser une « revue énergétique » des bâtiments retenus. État général, consommations, équipements, usages… les données recueillies vont servir à établir une situation de référence, qui donnera lieu à des préconisations.
Ces résultats permettront ensuite de proposer un plan d’actions spécifique à chaque site (travaux, sensibilisation, formation…). Enfin, dans un troisième temps, la Ville procédera à la mise en oeuvre et à l’évaluation des opérations.

Objectif : réduire la consommation d'énergie

À Montrouge, tous les acteurs sont impliqués dans ce Système de Management de l’Énergie : le service des marchés publics qui devra inclure les critères de performance énergétique à leurs cahiers des charges, les services techniques qui pourront agir sur les équipements énergivores, les directeurs d’établissements et le personnel qui ont une action directe sur l’énergie consommée dans le cadre de l’utilisation du bâtiment…

La Ville de Montrouge souhaite réduire de 25 % la consommation d’énergie sur le périmètre prioritaire d’ici 2025. Un objectif qui lui permettra de se conformer à la trajectoire donnée par la loi Énergie Climat, en attendant les décrets d’application.

La certification ISO 50001 en ligne de mire

Il ne faut pas confondre norme et certification ! La norme ISO 50001 délivre une feuille de route calquée sur les modèles d’amélioration de la qualité, qui ont déjà fait leurs preuves en entreprise. Elle valide une méthodologie mais n’impose pas de résultats chiffrés.
La Ville de Montrouge désire aller plus loin en visant la certification ISO 50001 d’ici la fin de l’année 2020. Cette reconnaissance apportera plus de visibilité au travail réalisé, et inscrira le Système de Management de l’Énergie sur le long terme.

Toutes les actualités

Dernières actualités