Une Biennale Jeune Création Européenne inédite

Art contemporain - le 11/10/2019

Vous êtes plutôt installation, design, art numérique, sculpture ou photographie ? Dans tous les cas, c’est au Beffroi qu’il faut vous rendre dès le 12 octobre prochain ! La Ville de Montrouge lance la nouvelle édition de la Biennale Jeune Création Européenne (JCE). Une exposition itinérante unique et d'avant-garde qui sera accueillie après Montrouge dans six pays européens au cours des deux prochaines années.

La Biennale Jeune Création Européenne (JCE), c’est le pendant du Salon de Montrouge au niveau européen. Cet événement porte sur le devant de la scène des artistes prometteurs qui n’ont pas encore intégré le réseau institutionnel et marchand de l’art contemporain (centres culturels, musées et galeries), et les propulse sur le marché professionnel européen.

Rendez-vous le 12 octobre pour découvrir 56 artistes issus de 7 pays européens : fruit d’un partenariat solide entre la Ville de Montrouge et les villes de Hjorring (Danemark), Cesis (Lettonie), Cluj (Roumanie), Côme (Italie), Figueras (Espagne) et Amarante (Portugal).

Une rencontre internationale

Dans chacun des pays, un commissaire artistique a sélectionné huit artistes talentueux à l'échelle nationale. En France, ce sont les lauréats des deux dernières éditions du Salon de Montrouge qui ont été retenus pour participer à cette grande aventure collective.

Qu’est-ce que ces artistes européens nous disent sur le monde qui nous entoure ? Ont-ils des préoccupations similaires ? Une culture plasticienne européenne commune ? Les lignes de divergences que l’on voit apparaître sont-elles révélatrices d’une fracture réelle ou d’une identité nouvelle en construction ? C’est tout l’enjeu de cette exposition : avoir une photographie des tendances de l’art contemporain européen.

Esquisser les nouvelles tendances de la jeune création

Après les trois semaines d’exposition à Montrouge, les artistes et leurs oeuvres entameront une tournée de deux ans pour s’ouvrir à d’autres publics et professionnels du secteur :

  • Danemark (mars-avril 2020),
  • Lettonie (août-septembre 2020),
  • Roumanie (novembre-décembre2020),
  • Espagne (avril-mai 2021)
  • Portugal (juillet-août 2021).

De quoi offrir à la génération montante de l’art contemporain un tremplin interculturel de choix et encourager la promotion et la circulation des oeuvres en Europe !

3 QUESTIONS À FRANCESC RUIZ ABAD

Lauréat de la Biennale JCE 2017-2019, l’artiste Francesc Ruiz Abad a réalisé le visuel de la Biennale JCE. Il nous parle de son parcours et de sa vision de la JCE…

À quelles aventures artistiques la Biennale JCE vous a-t-elle ouvert ?

FRANCESC RUIZ ABAD : Ce prix a déjà eu un impact sur moi. Il m'a aidé à être plus confiant dans ma pratique artistique. En résidence à Montrouge, j’ai pu travailler dans des conditions idéales et faire de nombreuses rencontres. Mes oeuvres ont ainsi été accrochées à l'exposition solo « Night on Earth », à la galerie Mannerheim, puis à l’événement « Novembre à Vitry » organisé par la galerie Jean-Collet et enfin à la boutique Madame M au Palais Royal.

Quels sont les thèmes sur lesquels vous travaillez aujourd’hui ?

FRA : Je travaille sur la vie quotidienne et les voyages. J’utilise de multiples approches pour fabriquer les images - principalement la peinture et le dessin - et toujours avec humour. J’introduis des personnages inventés et appropriés, des situations étranges et magiques qui surgissent et surprennent le spectateur.

Qu’avez-vous voulu représenter à travers le visuel de l’oeuvre que vous proposez pour l’affiche de la JCE 2019/2021 ?

FRA : J’ai souhaité illustrer la Biennale JCE à travers les thèmes du voyage, de l'Europe et de la figure précaire du jeune artiste. J'ai utilisé les codes de l’enfance et créé une composition dystopique d’une manière ironique sur fond de cartographie psychédélique.
D'un côté, la figure du jeune artiste a la forme d'une souris fumeuse-peintre inspirée d'un livre à colorier pour enfants. De l'autre côté, j'ai utilisé la forme géographique de l'Union Européenne en la distordant.
Enfin, au-dessus de la composition, la figure d'un avion fatigué mélangé à la pollution de la fumée de cigarette.

Infos pratiques

Biennale JCE

12 octobre au 3 novembre, tous les jours de 12h à 19h
Entrée libre - Le Beffroi

Le programme

Visites guidées gratuites tous les samedis et les dimanches à 15h
Inscriptions à l’accueil de l’exposition

Visites-ateliers gratuites pour les enfants tous les dimanches à 16h
Gratuit dans la limite des places disponibles

Toutes les actualités

Dernières actualités