Grand débat national

Retours sur les grands débats

Le Grand débat national à Montrouge

A l’initiative du Président de la République, un grand débat national était ouvert dans toute la France jusqu’au 15 mars.

A Montrouge, vous avez pu faire vos remarques et suggestions de deux façons :

  • Sur le Cahier de doléances citoyennes de l'Hôtel de ville. Vos remarques ont été transmises à la Mission grand débat national.
    A savoir : vous pouvez consulter les suggestions de tous les français directement en ligne sur le site granddebat.fr.
  • Lors des quatre réunions locales Grand débat national

Quatre débats à Montrouge

Les débats se sont déroulés dans de bonnes conditions d'écoute et d'échange entre des habitants impliqués et concernés par les thèmes proposés par le Gouvernement. Un journaliste recentrait les débats et modérait les interventions. Des Montrougiens se sont porté volontaires pour rédiger les comptes rendus ci-dessous.

Ces comptes rendus ont également été enregistrés sur la plateforme nationale du Grand débat.

A noter :

Nous vous rappelons que les initiatives citoyennes sont les bienvenues, et que tout Montrougien peut faire ses remarques sur le site du Grand débat .

Participer aux débats

"En réponse à la crise des gilets jaunes, le Président de la République a pris l’initiative d’engager un grand débat sur tout le territoire national pour consulter nos concitoyens sur la transition écologique, la fiscalité et les dépenses publiques, la démocratie et la citoyenneté et l’organisation des services publics.

Il a demandé aux maires de s’investir dans l’organisation de ce débat, pour contribuer à son succès et garantir sa neutralité comme son impartialité.

Vous savez qu’à Montrouge la démocratie participative n’est pas un vain mot car nos six comités de quartiers sont mobilisés et actifs pour contribuer à la mise en œuvre de nos politiques publiques, mais aussi pour faciliter la réalisation des projets retenus par les montrougiens dans le cadre des budgets participatifs.

Malgré la réduction continue des moyens que l’Etat alloue à notre commune et malgré le transfert incessant de charges nouvelles de toute nature qu’elle doit assumer sans contrepartie, la majorité municipale considère qu’il est de son devoir de faciliter, dans un esprit républicain, le bon déroulement de ce débat, afin que chacun puisse faire entendre sa voix et s’exprimer librement.

C’est pourquoi elle a décidé d’organiser quatre débats sur chacun des grands thèmes évoqués par le chef de l’Etat dans sa lettre aux Français.

Afin de garantir la neutralité comme l’impartialité de ces débats, j’ai proposé aux représentants du Groupe Bayard, dont le siège est implanté à Montrouge, de les animer, et je les remercie chaleureusement d’avoir bien volontiers accepté.

Après le 15 mars, la retranscription de ces débats sera disponible sur le site de la ville et sera adressée au Gouvernement, avec les cahiers de doléances.

Si vous souhaitez participer à ces débats, merci de vous inscrire en ligne.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l’expression de mes sentiments les meilleurs."

Etienne LENGEREAU, Maire de Montrouge