Une promenade arborée au cœur de Montrouge

D'une avenue traversante à un espace de vie et de convivialité tourné vers les Montrougiens, les allées Jean Jaurès deviennent une promenade arborée de près d’un kilomètre entre le square de l'Hôtel de ViIle et la place Jean Jaurès.

Voir l'image en grand

Les allées Jean Jaurès

Les essentiels de Montrouge - Septembre 2018
Les allées Jean Jaurès

A lire les six grands principes du projet, les plans des trois principaux secteurs, les prémices de la palette végétale.

Télécharger (pdf7,57 Mo)

La promenade des jardins

  • Une nouvelle balade favorisant les circulations douces (circulation automobile en double-sens maintenue)
  • Un nouveau parc d’un hectare en face du Crédit agricole
  • Des espaces verts autour de l’Hôtel de Ville réaménagés
  • Une place Jean Jaurès repensée en faveur de l’attractivité du quartier

Les six grands principes du projet

Réaffirmer l’espace public

Le projet rend tout son sens à l’espace public. Les Montrougiens vont pouvoir en profiter seuls, en famille, entre amis pour se détendre, circuler, se rencontrer, jouer...

Créer des espaces végétalisés ouverts pour le repos et la détente

Les Allées Jean Jaurès seront abondamment plantées pour rompre avec le caractère minéral du centre-ville.
Les nouveaux jardins vont accueillir aussi de nouveaux usages : sports, spectacles, jardinage, jeux de société… Ils sont ouverts en permanence et vidéo-surveillés.

Rendre la marche agréable et confortable

En complément ou en alternative à la voiture, les déplacements à pied sont encouragés. L’élargissement notable des trottoirs, la qualité de leur aménagement et l’embellissement de leurs abords réhabiliteront le plaisir quotidien de la marche.

Favoriser l’usage sécurisé du vélo

Avec l’aménagement de voies cyclistes dédiées et d’aires de stationnement pratiques, enfants et adultes vont retrouver le goût du vélo au quotidien.

Apaiser la circulation automobile

La largeur de la chaussée dédiée aux voitures est réduite, la vitesse ralentie et le flux de circulation régulé, permettant de rendre le trafic plus fluide.

Revaloriser l’environnement commercial

Montrouge est connue pour la vitalité de ses commerces, cafés et restaurants. La qualité de leur environnement sera revalorisé grâce à un espace renouvelé : domaine piéton étendu, élégance du mobilier urbain, richesse de la palette végétale.

Voir l'image en grand

Avenue Jean Jaurès

Une promenade pour circuler ou flâner. Piétons, cyclistes et automobilistes cohabitent, chacun à leur aise.

La réduction de la chaussée permet de recomposer une voie partagée entre les usagers (vue des Allées Jean Jaurès en direction de l’Hôtel de Ville).

L’avenue Jean Jaurès devient une promenade urbaine, un grand trait d’union qui incite chacun à marcher, à parcourir la ville grâce aux modes de déplacement doux.
Le stationnement est désormais repensé, la voie pour les voitures réduite. Le trottoir est élargi à double sens côté sud de l’avenue pour ménager une belle promenade, abondamment plantée. Elle est accompagnée d’arbres florifères et de deux bandes cyclables. Cette nouvelle « Promenade des Jardins » distribue ainsi tout au long de son parcours les squares existants tout en délimitant clairement l’espace dévolu aux piétons, aux vélos et aux voitures.

La palette végétale

Exemples d'éléments de la palette végétale :

Place Jean Jaurès

Une place animée, bordée de terrasses et de boutiques, à l’ombre des pins parasols.

Le plan de circulation

Le giratoire est abandonné au profit d’un carrefour à feux.

Cheminements piétons et cyclistes, îlots jardinés, terrasses de cafés ou étals de commerces s’épanouissent sur la nouvelle place.

La place ouverte

Cet espace devient une véritable place, ouverte, fluide, qui donne la priorité à la convivialité et à la vie de quartier. Cette place offre une ambiance qualitative, apaisée, lumineuse. La disparation du giratoire et la réduction de l’emprise des voies dégagent généreusement l’espace pour de nouveaux usages : profiter des terrasses, flâner devant les vitrines, se reposer un instant sur un banc… Des arbres remarquables complètent les platanes existants et créent une ambiance méridionale.

Les cafés et les restaurants devraient s’y multiplier, favorisés par la traversée de la promenade et les nouveaux flux piétons.

La palette végétale

Exemples d’éléments de la palette végétale :

Le parc : jardinfertile et square des Etats-Unis

Un nouvel espace vert pour se dépenser, des coins pour cultiver, se cultiver… ou simplement se reposer.

Le plan de circulation

Les voies sont reconfigurées, la circulation est déviée au nord du parc pour plus de sécurité et moins de nuisances sonores.

Aménagement du jardin fertile

Le Jardin fertile accueille de multiples activités (ping pong, pétanque, fitness…) et animations de plein air
(concerts, fêtes, expositions…).

Des parcs ouverts aux îlots d'activités

Ce parc regroupe le Jardin fertile et le square des Etats-Unis. Le premier comprend une pelouse centrale ouverte autour de laquelle s’articulent quatre espaces thématiques clos pour les enfants, pour les sportifs, pour les lecteurs, pour les jardiniers, etc...

Dans la continuité du Jardin fertile, s’ouvre le Square des Etats-Unis. Lui aussi s’organise en quatre îlots identifiés autour d’un espace central.
L’inspiration classique du square est préservée, mais de nouvelles essences florifères et fructifères accompagnent les cèdres et les platanes existants.
Les clôtures et haies périphériques disparaissent au profit d’une vue ouverte sur la Promenade des jardins.

La palette végétale

Exemples d’éléments de la palette végétale :

Square de l'Hôtel de Ville et place Emile Cresp

Au coeur de Montrouge, la place jardin pour se restaurer, se reposer, se retrouver et profiter de la ville.

Le plan de circulation

Le trafic est plus fluide grâce un plan de circulation simplifié.

L'aménagement de la place-jardin

Une « place-jardin » pour profiter d’un centre-ville animé grâce à un domaine piéton étendu : restaurants et terrasses de cafés, événements associatifs, festifs et culturels...

Aujourd’hui, le Beffroi, l’Hôtel de Ville et l’église Saint-Jacques le Majeur sont séparés par des voies automobiles.
Le projet atténue ces coupures et réunifie le tout en une même « place-jardin ». Les piétons se réapproprient l’espace public : les espaces verts, dépourvus de clôtures et enrichis de nouvelles essences florifères, sont désormais accessibles à tous.
Le kiosque à musique de l’Hôtel de Ville est réimplanté dans le jardin fertile où il accueillera à nouveau des concerts.

La palette végétale

Exemples d’éléments de la palette végétale :

Avec la participation du Conseil départemental des Hauts-de-Seine