Les origines du projet

Interview d'Étienne Lengereau, Maire de Montrouge

« Les Allées Jean Jaurès : le nouveau poumon vert de Montrouge »

Étienne Lengereau, Maire de Montrouge, a à coeur de réaliser les Allées Jean Jaurès pour améliorer la qualité de vie des Montrougiens.
Ce projet de réaménagement contribue à la métamorphose végétale de la ville.

Pourquoi avoir choisi de lancer le projet des Allées Jean Jaurès ?

Ce choix s’inscrit dans une évolution globale des villes au XXIe siècle. Il est important de mieux partager l’espace public entre les piétons, les voitures et les cyclistes. C’est pourquoi nous avons privilégié un projet où chacun puisse trouver sa place et son équilibre.
Par ailleurs, il s’intègre pleinement dans une politique que j’entends porter pour Montrouge : celui d’une ville plus végétale et plus ouverte.

Pourquoi êtes-vous attaché à cette idée de ville végétale ?

Montrouge est une ville très dense. Les habitants ont besoin de respirer et d’avoir un environnement quotidien plus vert. Une des premières étapes importantes a été le lancement des projets d’agriculture urbaine.
Avec les Allées Jean Jaurès, l’idée est de créer un nouveau poumon vert à Montrouge. Je souhaite aussi que Montrouge soit une ville plus ouverte. Grâce au futur aménagement des Allées Jean Jaurès, chacun pourra s’approprier le lieu en fonction de ses envies. Les différents îlots permettront aux Montrougiens de profiter au mieux de cet endroit en fonction de ces Allées.

Qu'est-ce qui a été déterminant dans le choix du paysagiste ?

Nous attendions du paysagiste en charge des Allées Jean Jaurès un projet original de promenade urbaine qui permette de concilier tous les usages de la ville contemporaine. Le projet du paysagiste Michel Pena correspondait le plus à notre volonté d’une ville ouverte, fertile et partagée. Il a prouvé depuis trente ans son savoir-faire pour transformer et créer de nouveaux espaces urbains, comme par exemple le centre-ville de Vincennes, la promenade du Paillon à Nice ou le Parc Atlantique à Paris.

Comment les Montrougiens ont-ils été associés au projet ?

Nous avons tenu à associer les habitants à ce projet qui les concerne bien évidemment directement. Nous avons présenté le projet avec le paysagiste Michel Péna aux commerçants, aux Comités de quartier et à l’ensemble des habitants lors d’une réunion publique le 18 juin. Plus de 250 personnes sont venues, signe de l’intérêt des habitants pour cet aménagement et pour leur ville.
Après ces présentations, nous avons recueilli les avis et les suggestions pour les intégrer au projet. Les Allées Jean Jaurès seront LA promenade des Montrougiens et je tenais à ce qu’ils puissent prendre part à sa création.