Menus de la restauration scolaire

Retrouvez chaque mois le menu de la restauration scolaire

Renforcer et développer le bien-manger

La Ville de Montrouge confirme son engagement pour une alimentation saine et équilibrée. Elle a même choisi de renforcer et de développer auprès des enfants une politique du bien-manger pour les sensibiliser dès le plus jeune âge.

Des barquettes en cellulose, biodégradables et 100 % végétales

Après avoir été interpellée par les parents d’élèves sur les dangers potentiels du plastique pour la santé des enfants, la Municipalité a choisi de proposer des alternatives aux barquettes plastiques dans lesquelles étaient réchauffés les plats des enfants. Ainsi, depuis la rentrée 2018-2019, les barquettes en plastique ont été remplacées par des barquettes en cellulose, biodégradables et 100 % végétales dans toutes les cantines montrougiennes. Cette décision fait suite à une préoccupation majeure de la Ville de Montrouge : protéger la santé des enfants.

L’expérimentation des bacs gastronormes en inox

Pour aller plus loin, la Ville de Montrouge a décidé de mener une expérimentation à l’école maternelle Maurice Arnoux et au sein du groupe scolaire Renaudel. Depuis la rentrée 2018-2019, les plats sont désormais servis dans des bacs gastronomes en inox préservant mieux la qualité et le goût des aliments servis à la cantine. Ce changement s’accompagne de premiers résultats positifs : la diminution des emballages bien sûr mais aussi celle des déchets organiques.
L’assiette étant plus appétissante, les élèves la finissent mieux.

Une expérimentation rendue possible car les offices de l’école maternelle Maurice Arnoux et du groupe scolaire Renaudel étaient équipés pour recevoir les fours, le lave-vaisselle adaptés…

La commission « menus »

À Montrouge, la commission « menus » valide les repas servis dans les assiettes de nos petits Montrougiens. Présidée par Dominique Gastaud, Maire adjointe déléguée à l’Enseignement, à la Jeunesse et aux Sports, la commission « menus » est composée de représentants des parents d’élèves, des directeurs d’écoles, des chefs de cuisine, de la diététicienne de la Ville et du prestataire en charge de la confection des repas. Elle se réunit tous les deux mois pour analyser les menus proposés, statuer sur l’introduction de nouveaux produits (aliments labellisés, bio, etc.). Elle visite tous les ans les restaurants scolaires.

L’exigence d’une alimentation saine et équilibrée

Dans le cadre d’un plan alimentaire mis en place avec la commission des menus sur au minimum 20 repas successifs, la Ville de Montrouge veille particulièrement à la qualité des aliments servis dans ses restaurants scolaires ainsi qu’à leur apport nutritif en conformité avec le tableau des grammages extrait du GEMRCN (groupe d’étude des marchés de restauration collective et nutrition). Elle privilégie la saisonnalité des fruits et légumes et la certification des viandes. Aucun aliment génétiquement modifié ou de produits transformés industriellement (escalope cordon bleu, nuggets de volaille etc.) n’est proposé dans les restaurants scolaires.

Plus de bio dans les assiettes

La Ville s’est également engagée à introduire davantage de produits issus de l’agriculture biologique et du commerce équitable. Aujourd’hui, tous les produits laitiers blancs, le beurre, les compotes de fruits « sans sucre ajouté » et les pommes sont systématiquement BIO. Le bio dans la part des repas servis augmentera le plus rapidement possible pour répondre à l’obligation légale d’introduire d’ici à 2020, 20 % de bio à la cantine, objectif déjà quasiment atteint.

Moins de gaspillage

Animée par cette volonté, la Ville de Montrouge a organisé des ateliers de sensibilisation contre le gaspillage : durant une semaine, les écoliers ont pu évaluer la consommation de pain à la cantine grâce aux animations menées par les équipes périscolaires. Quizz, activités visuelles ou discussions ont permis d’aider les enfants à prendre conscience de la consommation hebdomadaire de cet aliment, dont une partie était jetée. Réceptifs à cette expérience, les petits Montrougiens ont ainsi pris conscience de l’importance du gâchis alimentaire et des moyens de l’éviter.

Sécurité alimentaire, un contrôle exigeant

À Montrouge, le contrôle des restaurants scolaires est confié à un laboratoire indépendant spécialisé dans l’hygiène alimentaire, qui effectue tous les mois des prélèvements de façon aléatoire pour analyse. Un audit complet est également réalisé tous les semestres, afin d’observer le stockage des denrées, les techniques de préparation, la propreté des lieux, des personnels et des ustensiles.

Des activités de qualité

Favoriser l’équilibre des enfants en leur proposant une véritable pause méridienne, c’est l’objectif de l’accueil du midi proposé par la Ville de Montrouge aux écoliers de maternelle et de primaire. Ainsi, des animations et des ateliers encadrés par des animateurs sont organisés. De 11h30 à 13h30, les enfants ont ainsi l’opportunité, outre le repas, de s’initier à différentes activités comme la relaxation, la création d’un journal…