Ligne 4 du métro : montez à bord de la nouvelle station !

Le prolongement de la ligne M4 en chiffres

  • 2 nouvelles stations créées : « Barbara » et « Bagneux Lucie-Aubrac »
  • 37 000 voyageurs attendus sur ce tronçon
  • 700 000 voyageurs sur la ligne M4
  • 52 rames circulant sur la ligne
  • Un train toutes les 1 minute 45 aux heures de pointe
  • 6 ans de travaux (2015-2021)
  • 380 millions d’euros (valeur janvier 2011) (60 % par la Région, 25,7 % par l’État et 14,3 % par le Département des Hauts-de-Seine)

Fin 2021, les Montrougiens pourront emprunter la ligne 4 du métro à la nouvelle station de métro « Barbara », au sud de Montrouge. Le quartier Ferry-Buffalo ne sera plus qu’à 25 minutes du centre de Paris et arborera un nouveau visage. Une dynamique est enclenchée !

Voilà un projet qui devrait structurer la ville et changer la vie de bon nombre d’habitants du sud de Montrouge : le prolongement de la ligne 4 du métro. Celle-ci s’étend aujourd’hui de la « Porte de Clignancourt », au nord, à la « Mairie de Montrouge », au sud. À partir de décembre, elle rejoindra Bagneux et disposera d’une nouvelle station au sud de Montrouge, dénommée « Barbara ». En moins de 25 minutes, vous pourrez donc rejoindre Châtelet-les Halles, aller « shopper » dans le centre de Paris ou travailler, sans avoir à marcher plus de quelques minutes pour rejoindre le réseau de métros.

Ouverture en décembre 2021

Souvenez-vous. Le chantier de ce prolongement a commencé en 2015 par les travaux de génie civil. Il a fallu conforter les terrains et creuser le tunnel. S’en est suivie une nouvelle phase, celle de l’équipement du système de transport et de l’aménagement du tunnel et des stations, qui s’est étalée à partir de 2018 jusqu’en 2021 : installation de voies, pose de carrelage, peinture, installation des équipements, de la signalisation, etc.

Aujourd’hui, il ne reste plus que quelques mois avant de pouvoir emprunter le tronçon Mairie de Montrouge - Bagneux-Lucie- Aubrac. Ouverture prévue en décembre 2021 ! Au niveau du terminus, il restera encore un dernier gros chantier : la correspondance souterraine avec la future ligne 15 du Grand Paris, qui entrera en service en 2025.

Plus de métros, moins de voitures !

Chaque jour, 37 000 voyageurs supplémentaires sont attendus sur ce nouveau tronçon, répartis entre les stations « Barbara » et « Bagneux-Lucie-Aubrac ». Sachant que la M4 est déjà la deuxième ligne de métro la plus fréquentée du réseau, avec 700 000 voyageurs quotidiens.
Pour assurer un trafic toujours fluide, un train est prévu toutes les 1 minute 45 aux heures de pointe. En tout, pas moins de 52 rames circuleront sur la ligne.

Par ailleurs, vous bénéficierez, à l’horizon 2022-2023, d’une ligne 4 plus régulière. Pourquoi ? Car celle-ci sera automatisée. « Elle sera entièrement équipée de façades de quai », ajoute Laurent Ferrière, chef de projet du prolongement de la ligne 4 à la RATP. Objectif : limiter les intrusions sur les voies et sécuriser la circulation des trains.

Une meilleure qualité de vie

Le prolongement et l’amélioration de la ligne 4 offriront un autre bénéfice : la réduction de la circulation automobile, et, donc, de la pollution. Des études récentes montrent qu’une part importante des véhicules qui circulent, le matin, avenue de la République, à Montrouge, sont conduits par des Balnéolais qui se rendent à Paris. L’arrivée du métro au sud de la ville devrait contribuer à la désengorger.
De quoi favoriser la qualité de vie des habitants du quartier Ferry-Buffalo et permettre l’aménagement de la place Barbara... qui accueillera l’entrée principale de la station. L’entrée secondaire se situera à Bagneux, à l’angle de l’avenue de Stalingrad et de la rue du colonel Fabien, puisque la station entière s’étend sous l’avenue de Stalingrad.

La future place Barbara

Si la place Barbara porte le nom de la longue dame en noir qui repose au cimetière parisien de Bagneux juste à côté de la station, quel visage souhaitez vous que la place affiche ? Pour que vous puissiez donner votre avis sur la question, la Ville va lancer prochainement une grande consultation auprès des Montrougiens sur l’aménagement de la place. Plus verte ? Plus conviviale ? Plus commerciale ? Plus de place aux piétons ? aux vélos ? Pour l’instant, le projet est discuté techniquement entre le Conseil départemental des Hauts-de-Seine propriétaire de l’avenue Marx Dormoy, les villes de Bagneux et de Montrouge ainsi que la RATP et la Ville de Paris, propriétaire du cimetière de Bagneux. En effet, le carrefour existant doit faire l’objet d’une étude toute particulière, compte tenu du nombre important de voies et des circulations afin de proposer un aménagement favorisant une circulation apaisée et fluide. Car, l’idée n’est pas d’imaginer seulement la place Barbara mais de créer une promenade arborée entre la station « Barbara » et la gare de Châtillon-Montrouge (ligne 13, future ligne 15) et de recoudre les deux villes.