Abd Al Malik « Le Jeune Noir à l'épée »

Concert-spectacle

Information Confinement

Les spectacles suivants sont annulés ou reportés :

  • Mauvaises filles
  • Vestiges fureur
  • Conférence sur Picasso
  • Concert de l'Orchestre Nouvelle Europe
  • Concert d'Abd Al Malik
  • Je ne suis pas Michel Bouquet
  • N’écoutez pas Mesdames

Modalités de remboursement

  • Le spectacle Crossroads to synchronicity de Carolyn Carslon a été avancé à 18h30 au lieu de 20h30. Les spectateurs n’ayant pu se rendre à la représentation de 18h30 peuvent demander le remboursement de leurs billets.
  • Les spectacles Mauvaises filles du dimanche 8 novembre et Vestiges Fureur du dimanche 15 novembre ont été annulés.
  • La conférence « Picasso » du 9 novembre de la Réunion des Musées Nationaux a été également annulée.

Pour obtenir le remboursement de vos billets, rendez-vous sur l'Espace citoyens, onglet Culture.

© Fabien Coste

Un spectacle associant danse, slam, chant et art pictural

Infos spectacle

Durée du spectacle : 1h15

Samedi 28 novembre 2020 à 20h30
Le Beffroi - salle Moebius

« Une création intense » Télérama

Le spectacle

Après les écrits d'Albert Camus, c'est dans la peinture qu’Abd Al Malik est venu puiser l'inspiration de son nouveau spectacle, transposant Le Jeune Noir à l'épée, de Pierre Puvis de Chavannes, en un personnage contemporain, à peine sorti de prison. Sous son regard, le portrait est devenu le sujet d’un poème contemporain. « C’est une rébellion rythmée, déclamée, rappée, slamée et chantée sur une musique noire, blanche, métisse, ancienne et moderne, faite de fragments mélodiques, d’échantillons musicaux disparates, dont la mise en relation accidentelle et inattendue verra surgir contre toute attente du nouveau et de l’harmonieux. »
Dans ce spectacle sur l’identité, Abd Al Malik mêle à la fois danse, slam, chant et art pictural. Sur scène, il est accompagné de ses fidèles complices et de quatre danseurs, sur des chorégraphies du Burkinabé Salia Sanou.

L’artiste

Poète, écrivain, slameur, rappeur du réel, Abd Al Malik, 44 ans, joue avec les mots tel un funambule du verbe et de la rime, avec un flow clairvoyant qui éclaire les âmes. « Ce qui fait lien dans toutes mes activités, c’est la poésie. Quand je parle de littérature, je parle de poésie. Quand je parle de danse, je parle de poésie. Quand je parle de rap, je parle de poésie. Quand je parle de cinéma, je parle de poésie. Le fil conducteur de ma vie c’est la poésie et une certaine idée de la France. »

Infos pratiques

  • en billetterie individuelle : tarif C de 8 à 20 €
  • vente un mois avant le spectacle, en ligne et à la billetterie à la Médiathèque
  • infos au 01 46 12 74 59 et 92120.fr