L’assistant(e) maternel(le) agréé(e) et le relais assistant(e) maternel(le)

L’accueil au domicile d’un(e) assistant(e) maternel(le)

Le métier d’assistant(e) maternel(le) requiert des compétences qui permettent d’accueillir à domicile des enfants de moins de 4 ans. Il s’agit d’un accueil personnalisé et familial qui permet de créer un équilibre avec l’enfant et sa famille, en respectant les règles éducatives parentales.

Tout au long de la journée, l’assistant(e) maternel(le) est investi(e) de plusieurs missions, à savoir assurer le confort et le bien-être de l’enfant. Il ou elle :
• Veille à préparer des repas équilibrés,
• Prodigue les soins d’hygiène,
• Organise les sorties,
• Participe à l’éveil et aux apprentissages,
• Assure la sécurité des enfants.

Toutes ces responsabilités nécessitent un sens de l’organisation, une aptitude à assumer des responsabilités et des capacités d’adaptation.
C’est une profession réglementée : les assistants(es) maternel(les) libres sont agréé(e)s par la P.M.I. (Protection Maternelle et Infantile). Cet agrément est délivré par le Conseil départemental et fixe l’âge et le nombre d’enfants accueillis. Il est renouvelable tous les 5 ans. Les critères d’agrément des assistantes maternelles sont définis par un référentiel national depuis le 1er septembre 2012. Ce référentiel définit notamment les capacités et compétences de l’assistant(e) maternel(le), ainsi que les conditions matérielles de l’accueil des enfants.
Toutes les personnes exerçant le métier d’assistant(e) maternel(le) doivent suivre une formation obligatoire de 120 heures. Leur activité est contrôlée dans le cadre de visites à domicile effectuées par les puéricultrices de la PMI.

En règle générale les assistant(e)s maternel(le)s travaillent pour plusieurs familles.
Les parents sont donc leurs employeurs directs. Un contrat de travail, établi pour chaque enfant, précise notamment la date d’effet du contrat, la durée et les horaires d’accueil (nombre d’heures hebdomadaires), le nombre de semaines d’accueil, le salaire horaire et mensuel de base, la date de paiement du salaire, le montant des indemnités d’entretien et de repas, et les modalités relatives aux congés payés.

À Montrouge, 120 assistants(e) maternels(le) exercent leur profession (au 31/12/2018) et proposent 300 places d’accueil. La liste des assistants(e) maternels(le) est disponible auprès de la PMI, également consultable auprès du relais assistants(e) maternels(le) de la Ville.

Les familles résidant dans les Hauts-de-Seine, ayant un enfant de moins de 3 ans et qui ont fait le choix d’employer un(e) assistant(e) maternel(le) agréé(e) (hors crèche familiale) peuvent percevoir l’allocation départementale Bébédom, s’ils bénéficient du complément de mode de garde de la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) versé par la Caisse Nationale des Allocations familiales (CAF). Cette allocation est également soumise à conditions de ressources