Traversez les frontières de l’art avec Miniartextil

Culture

14e exposition internationale d'art contemporain

Du mercredi 7 au dimanche 25 février 2018, la Ville de Montrouge vous invite à l’exposition - entièrement gratuite - Miniartextil, qui flirte cette année avec les limites, les bords et les frontières. Son thème : Borderline.

Venue de Côme en Italie, l’exposition Miniartextil revient chaque année à Montrouge pour vous faire découvrir la fibre créative d’artistes sélectionnés dans le monde entier. Un panorama de l’art textile contemporain qui bouscule les lignes, expérimente les limites et s’en affranchit d’autant plus que le thème retenu cette année est Borderline.

Voir l'image en grand

S’emparer d’un enjeu essentiel du monde contemporain

La violence du fil barbelé d’Angela Corti, l’absurdité d’un mur, matérialisé au point de croix par Eli Jiménez Le Parc, les rêves brisés de l’exil, pour Maria Muñoz Terragrossa, ou encore l’espoir de douceur au-delà de la séparation chez Christine Läubli sont autant de visions sur lesquelles les artistes de Miniartextil vous invitent à réfléchir à travers leurs mini-textiles de 20 cm x 20 cm x 20 cm.

Borderline ou l’art à l’état limite

Borderline, terme intraduisible en français, semble aussi impliquer à la fois une manière d’atteindre un bord, une limite avant rupture, une certaine étrangeté, une sorte de folie, un équilibre précaire... C’est tout cela aussi que les artistes de Miniartextil expérimentent, au travers d’oeuvres parfois innovantes, souvent audacieuses.
Association fantaisiste du crochet et de la porcelaine avec une tasse à thé digne de Lewis Caroll par Magdalena Klezynska, inquiétante étrangeté avec The Borderland of insanity, oeuvre de Florence Pinson-Ynden ou, dans un autre genre, objets non identifiés, entre végétal et animal chez Heidi Bedenknecht de Felice ou Gertraud Enzinger.

Des installations hors normes

Au-delà des 54 mini-textiles, l’exposition Miniartextil met en scène d’impressionnantes installations qui défient souvent la mesure. Ainsi, l’oeuvre monumentale d’Emmanuelle Moureaux, architecte et designer française basée à Tokyo, nous plonge dans une forêt de chiffres aux confins de l’abstraction. L’oeuvre de l’artiste serbe Brankica Zilovic déploie quant à elle une cartographie métaphorique des «plis et replis» du monde, réévaluant ses frontières et déchirant nos certitudes.

Et un 7e Prix Montrouge

Par le biais d’un jury d’experts composé de personnalités du monde de l’art contemporain textile, la Ville de Montrouge décernera le Prix Montrouge à un(e) artiste de Miniartextil.
Son oeuvre, acquise par la Ville de Montrouge, rejoindra alors les collections municipales.

Au programme

Visites guidées gratuites à 15h
Dimanche 11, 18 et 25 février
Visites-ateliers gratuites pour les enfants à 16h
Dimanche 11, 18 et 25 février 2018

Miniartextil
Du mercredi 7 février au dimanche 25 février 2018 de 12h à 19h
Le Beffroi – 2, place Émile Cresp - Entrée libre

Localiser

Beffroi

2 place Emile Cresp
92120 Montrouge