Au coeur du 62e Salon de Montrouge

Art contemporain

La 62e édition de l'exposition, à découvrir tous les jours du 27 avril au 24 mai gratuitement au Beffroi

Ville de l’art contemporain, Montrouge vous a préparé une 62e édition de son Salon inédite. L’exposition que vous pouvez découvrir tous les jours du 27 avril au 24 mai gratuitement au Beffroi a été conçue et mise en scène pour une visite instructive de tous les publics, des amateurs aux initiés, sans oublier le jeune public.

Si Angoulême a son festival de BD, Avignon son festival de spectacle vivant contemporain, Montrouge possède son Salon d’art contemporain. Ce rendez-vous incontournable ne séduit plus seulement les professionnels du monde de l’art contemporain et les jeunes artistes de demain qui souhaitent se faire connaître et être projetés sur la scène de la jeune création française, mais également le grand public, curieux de découvrir cet univers particulier.
La preuve : 25 000 visiteurs ont été accueillis au Beffroi en 2016. Pour Ami Barak, directeur artistique du Salon de Montrouge, « Prêter attention à la création émergente nous aide à mieux comprendre notre monde. Il y a un côté prémonitoire dans ce que font les artistes consciemment ou inconsciemment. Ils affichent une certaine sensibilité et préoccupation en se situant en marge de la société, en proposant des événements, en participant à la vie de la cité, etc., ce qui transparaît dans leurs travaux. »

La crème de la crème de la jeune création française sélectionnée

Côté artistes, ils sont nombreux à vouloir exposer chaque année au Salon de Montrouge. 2 386 dossiers ont été reçus cette année. C’est le Comité de sélection, qui a ensuite resserré son choix à 53 jeunes artistes, sous la direction artistique d’Ami Barak et de Marie Gautier, dans un effort sans précédent d’exigence et de représentation de la jeune création artistique française.
Pour cette 62e édition, les artistes sont âgés de 23 à 42 ans, comprennent 30 femmes et 22 hommes ainsi qu’un duo mixte, représentent 14 nationalités au-delà de la France (Belgique, Togo, Japon, Russie, Corée, Colombie, etc.) et utilisent toutes les pratiques artistiques : de la peinture à l’installation en passant par la sculpture, la photographie ou la vidéo. « Ils représentent autant de regards sur notre monde en mutation, sur celui à venir que sur l’édification de nos identités multiples », précisent les directeurs artistiques du Salon de Montrouge.

Voir l'image en grand

Une scénographie chapitrée et éclairante sur les grandes tendances de la scène émergente

Parce que l’art contemporain n’est pas toujours facile d’accès, vous ne verrez pas à Montrouge une exposition individuelle d’artistes mais une exposition collective organisée autour de thèmes qui mettent en perspective les grandes tendances de la scène émergente. Ces thèmes retenus, Marie Gautier les explique : « En tant que commissaires, notre travail consiste à faire dialoguer les oeuvres les unes avec les autres. Les quatre chapitres - Fiction des possibles, élevage de poussière, laboratoire des formes et récits muets - que nous avons définis, n’ont pas pour volonté de fermer les échanges, mais d’être des lignes d’accompagnement, de compréhension de ce qu’est la préoccupation actuelle des artistes présents au Salon ».

Et pour raconter l’histoire, les scénographes du Salon, Ramy Fishler et Vincent Le Bourdon, ont pris le relais. Dans cette 62e édition, vous plongez dans une mise en scène très architecturale (Nord/Sud - Est/Ouest), très graphique de l’exposition qui se veut être un véritable fil conducteur pour le visiteur. Cette ouverture du dialogue entre les oeuvres se concentre autour d’un point de rencontre central qui donne de la perspective à toute l’exposition.

Profitez pleinement de votre visite avec les médiateurs culturels et l’application « Salon de Montrouge »

Pour faciliter votre visite, la Ville de Montrouge a créé une application « Salon de Montrouge », que vous pouvez télécharger gratuitement sur votre tablette ou smartphone. Toute l’exposition vous est expliquée et des parcours thématiques comme le parcours enfants, vous sont proposés.

Les médiateurs culturels sont également présents pour vous parler de toutes les démarches artistiques. Des visites guidées gratuites sont organisées tous les dimanches à 15h (les 30 avril, 7 mai, 14 mai et 21 mai) et même des ateliers pour les 6-11 ans tous les dimanches à 16h (voir toute la programmation du Salon).

Une place privilégiée réservée aux photographes dans le cadre du Mois de la photo du Grand Paris

En parallèle de l’exposition au Beffroi, un évènement satellite au Salon de Montrouge met à l’honneur chaque année d’autres artistes. Le 62e Salon de Montrouge s’associe à la première édition du Mois de la photo du Grand Paris et accorde une place privilégiée aux pratiques photographiques émergentes.
Ainsi, dix anciens artistes du Salon de Montrouge ont accepté de créer, de questionner l’outil photographique du point de vue de sa diffusion, de sa mise en réseau et de son infiltration en investissant notre territoire, dans l’espace urbain, social et architectural gravitant autour de l’exposition. Et pour lancer l’événement du 20 au 27 avril, le mobilier urbain deviendra le support
d’une véritable exposition extérieure. Vous ne pourrez pas la manquer.
D’autres artistes interviendront sur les vitres d’entrée du Beffroi, les porte-drapeaux sur la place Émile Cresp, l’accueil de l’exposition, etc. Profitez d’une visite guidée le samedi 29 avril à 16h !

62e Salon de Montrouge
Du 27 avril au 24 mai
Tous les jours de 12h à 19h
Le Beffroi - 2, place Émile Cresp
Entrée libre
www.salondemontrouge.com

Localiser

Beffroi

2 place Emile Cresp
92120 Montrouge