Vous pouvez intégrer cette page à vos favoris dans votre espace personnalisé TIM. Connectez-vous ou créez votre accès TIM.

Etienne Lengereau, Maire de Montrouge

Partager
Etienne Lengereau, Maire de Montrouge

Actualités

Lors du Conseil municipal extraordinaire du 20 octobre, Étienne Lengereau a été élu Maire de Montrouge.







Diplômé de Sciences-po Aix-en-Provence en 1987, Etienne Lengereau rejoint, en 1989, le District du Plateau de Saclay en tant que directeur de cabinet du Président du District pendant près de 6 ans.
En 1994, il devient délégué général à l’Assemblée des communautés de France (ADCF), il dirige l’Assemblée pendant plus de 8 ans.

Après avoir été conseiller technique au sein du cabinet du Ministère de la fonction publique, de la réforme de l’Etat et de l’aménagement du territoire, entre 2002 et 2004, Etienne Lengereau rejoint le Groupe La Poste en 2004 en tant que délégué aux affaires territoriales.

Depuis janvier 2012, Etienne Lengereau est directeur de la mission Grand Paris du Groupe La Poste. Il est engagé dans la vie montrougienne comme conseiller municipal UDI, depuis mars 2014.

Le 30 septembre dernier, pour raisons personnelles, Jean-Loup Metton, Maire de Montrouge de 1994 à 2016, adressait par courrier sa démission au Préfet des Hauts-de-Seine.

Celui-ci ayant accepté la démission du Maire de Montrouge, un Conseil municipal extraordinaire a été organisé, le 20 octobre à 19h à l'Hôtel de Ville.

Voir l'image en grand

Etienne Lengereau, élu Maire de Montrouge

Les conseillers municipaux élus le 23 mars 2014 ont procédé à l’élection au scrutin secret du nouveau Maire.
Dès le 1er tour, Etienne Lengereau est élu à la majorité absolue.

C'est donc des mains de Jean-Loup Metton qu'Etienne Lengereau a reçu l'écharpe tricolore.

Voir le reportage photos

Les 12 Maire-adjoints réélus


Voir l'image en grandUne fois élu, le nouveau Maire a proposé de conserver les 12 adjoints.

Les 43 conseillers municipaux ont approuvé cette proposition par leurs votes au scrutin secret de liste.

Voir le trombinoscope des élus