Vous pouvez intégrer cette page à vos favoris dans votre espace personnalisé TIM. Connectez-vous ou créez votre accès TIM.

Les risques majeurs

Partager

Pour mieux anticiper d'éventuels aléas, la Ville de Montrouge a recensé les principaux risques possibles sur son territoire et ses moyens d'intervention en cas d'incident.

Qu’est-ce qu’un risque majeur ?

C’est un évènement d’origine naturelle ou résultant de l’activité humaine dont la fréquence est très faible mais aux conséquences d’une gravité telle qu’elles dépassent les capacités de réaction de la société.

La Ville de Montrouge s’organise

Depuis plusieurs années déjà, la Municipalité renforce ses capacités à gérer les risques et s’implique chaque jour davantage, dans les dispositifs de prévention.
A Montrouge, un service municipal, celui de la Réglementation Urbaine, est tout particulièrement chargé de coordonner l’ensemble des actions de prévention des risques.

Connaître son territoire

Notre vulnérabilité - celle des services municipaux, celle des habitants, celle de l’ensemble des acteurs du territoire - dépend de notre connaissance préalable du phénomène.

Pour la Ville de Montrouge, prévoir c’est d’abord connaître les risques qui peuvent se produire sur le territoire communal, afin de mieux les anticiper et garantir une alerte des habitants le plus vite possible.

Prévoir, c’est aussi identifier les enjeux liés à chaque situation :

  • les enjeux humains : les groupes scolaires et établissements petite enfance, les zones d’activité et de concentration de grandes entreprises…
  • les enjeux stratégiques tels que les équipements et infrastructures nécessaires au fonctionnement de la commune.

Le regroupement de toutes ces informations permet de préparer les interventions adéquates, en fonction des caractéristiques et de la gravité de chaque risque.

A Montrouge, quatre catégories de risques majeurs* ont été identifiés. Il s’agit :

  • des mouvements de terrain
  • des accidents de transport de matières dangereuses
  • des phénomènes météorologiques
  • des événements sanitaires.

Par le passé, Montrouge a subi des désordres qui ont fait l’objet d’arrêtés reconnaissant l’état de catastrophe naturelle. On notera par exemple :

  • Les orages du 5 et 6 juin 1983
  • Les inondations et coulées de boue du 2 juillet 1995.
  • La tempête du 25 au 29 décembre 1999

Etre prêt à agir

Dès qu’un événement important survient sur la commune, c’est au maire qu’incombe la responsabilité de prendre les premières mesures de protection de la la population et des biens, dans la mesure de ses moyens.
En tant que Directeur des Opérations de Secours, il dirige donc les actions des services de secours (sapeurs-pompiers, SAMU, etc.).

Pour se préparer au mieux à de telles situations, la ville de Montrouge s’est engagée, dès 2006, dans le processus d’élaboration du Plan Communal de Sauvegarde (PCS). Le PCS définit, en fonction des risques connus, les mesures immédiates de sauvegarde et de protection des personnes. Il prévoit l’organisation nécessaire à la diffusion de l’alerte et des consignes de sécurité, recense les moyens disponibles, établit une analyse des risques à l’échelle de la commune et détaille les mesures d’accompagnement et de soutien de la population (hébergement, ravitaillement, transport…). Il intègre les documents d’information à destination du public.

Le PCS identifie les missions de sauvegarde que la ville aurait à mener en fonction des phases de l’évènement et adapte l’organisation des services municipaux pour les mettre en oeuvre.

En fonction de la gravité de l’évènement et des dispositions prises par l’Etat (interruption des services de transports, fermeture des écoles, par exemple), le Maire peut déclencher le plan de continuité d’activité, organisation de crise, capable de gérer l’évènement.

Lorsque l’évènement dépasse les moyens d’intervention communale ou survient sur plusieurs communes à la fois, c’est le préfet qui prend la conduite des opérations. Le préfet met alors en oeuvre le plan ORSEC (Organisation de la Réponse de Sécurité Civile).

Informer pour mieux gérer

Pour gagner en efficacité dans une situation d’urgence, il faut se préparer. Les services de l'Etat et de notre ville s’y entraînent. Leur intervention sera d’autant plus efficace que les personnes concernées par le danger seront, elles aussi, informées et réactives.

Il existe des réflexes, des attitudes à tenir pour faciliter les opérations de secours et se protéger soi, et son entourage. Ce document invite chaque citoyen à la réflexion sur son rôle et ses capacités de réaction dans les situations de crise.