Vous pouvez intégrer cette page à vos favoris dans votre espace personnalisé TIM. Connectez-vous ou créez votre accès TIM.

Statues de la Place Cresp

Partager

Papin, Boileau, Molière et Lavoisier sont sur la Place Emile Cresp

L’HISTOIRE DES QUATRE STATUES

Les statues originales de Papin, Boileau, Lavoisier et Molière auraient servi de modèle à l’époque de la reconstruction de l’Hôtel de Ville de Paris, suite à l’incendie de 1870. Une thèse possible puisque Montrouge, ville des carriers, comptait à l’époque sur son territoire de nombreux tailleurs de pierre. Si ces statues ornementales en plâtre se trouvaient dans le hall de l’Hôtel de Ville de Montrouge, elles seront réinstallées prochainement dans la salle du Conseil municipal.

Des artistes connus

Ces statues sont les oeuvres de Calmels pour celle de Papin, Maindron pour celle de Boileau, d’Ottin pour celle Lavoisier et de Toussaint pour celle de Molière.
Des artistes non négligeables : Calmels a longtemps travaillé au Portugal où sa statue équestre de Pedro IV orne toujours une place de Porto ; Maindron est l’un des plus grands sculpteurs de l’époque romantique et sa Velleda du Luxembourg est célèbre ; Ottin est l’auteur du fameux groupe d’Acis et Galathée de la fontaine Médicis, également au Luxembourg. Quant à Toussaint, il a réalisé le buste de David d’Angers, son maître.


Denis Papin (1647- 1714)

Denis Papin est un inventeur, mathématicien, physicien et scientifi que célèbre pour ses travaux sur la machine à vapeur.
Après avoir travaillé à Paris auprès de physiciens tels que Huyghens, il réalise en 1679 sa « marmite » pour laquelle il imagine la soupape de sûreté. Il poursuit ses recherches en Allemagne où il établit le principe d’une machine à vapeur à piston. À la fi n de sa vie, il construit un bateau à quatre roues à aubes qui n’a jamais fonctionné.

 

 

Antoine Laurent de Lavoisier (1743-1794)

Antoine Laurent de Lavoisier est un chimiste, philosophe et économiste français. « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. »
Il énonce la première version de la loi de conservation de la matière, baptisé l’oxygène. Père de la chimie moderne, il introduit une expérimentation rigoureuse par l’usage systématique de la balance et le principe de conservation de la masse et des éléments chimiques. Il participe également à la création d’une nouvelle nomenclature chimique rationnelle fondée sur la notion moderne d’élément chimique.

 

 


Nicolas Boileau (1636-1711)

Nicolas Boileau dit aussi Boileau-Despréaux, est un poète, écrivain et critique français. Ses oeuvres les plus marquantes sont L’Art poétique, Les Satires.
Il a consacré son existence à la défense de la tradition littéraire classique française. Il est d’ailleurs à la fi n du XVIIe siècle l’un des chefs de fi le du clan des Anciens dans la querelle des Anciens et des Modernes, polémique littéraire et artistique au sein de l’Académie française.

 

 

 

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (1622-1673)

Molière est un auteur dramatique, comédien et chef de troupe de L’Illustre- Théâtre. Molière demeure le plus joué et le plus lu des auteurs de comédies de la littérature française, incontournable dans l’enseignement du Français en France au point que la langue française est même considérée comme « la langue de Molière ». Parmi ses oeuvres principales : L’École des femmes, Dom Juan, Le Misanthrope, L’Avare, Les Femmes savantes, Le Malade imaginaire ou encore Le Bourgeois gentilhomme que les Montrougiens ont d’ailleurs eu l’occasion de redécouvrir lors de deux représentations au Beffroi en janvier dernier.