Vous pouvez intégrer cette page à vos favoris dans votre espace personnalisé TIM. Connectez-vous ou créez votre accès TIM.

Maisons de retraite

Partager

Sur Montrouge, trois établissements spécialisés sont habilités à l'Aide Sociale.

Bien vivre sa maison de retraite

Sur Montrouge, trois établissements spécialisés sont habilités à l'Aide Sociale.
Deux autres structures accueillent aussi des personnes âgées.

Document à télécharger

Téléchargez les informations détaillées du guide "Aux côtés des Seniors"

Les maisons d'accueil habilitées à l'Aide Sociale :

Résidence Madeleine Verdier (Médicalisée)
5, allée de la Vallière - Visualiser sur le plan
Tél. : 01 58 07 91 00
(dossier à déposer auprès d'un CAS s'il s'agit d'un placement au titre de l'aide sociale)

Foyer Logement Résidence Théophile Gautier ARPAVIE (anciennement AREPA)
28/30, rue Gabriel Péri
Tél. : 01 46 54 02 78

Foyer Logement résidence de la Vanne ARPAVIE (anciennement AREFO)
60/62, rue de la Vanne
Tél. : 01 46 56 18 72

Les autres établissements :

Villa Beausoleil
64, rue Gabriel Péri
Tél. : 01 40 92 71 71

Les personnes intéressées peuvent prendre contact directement avec la maison de retraite de son choix ou se renseigner auprès d'assistante sociale.
Plusieurs organismes sont également mis à la disposition des personnes pour les orienter dans le choix et les démarches d'inscription : Cap retraite au 08 00 89 14 91 - Médica France au 08 25 02 10 22 - Aiguillage au 01 42 70 33 35

 

Aider la prise en charge des personnes en maison de retraite

Une aide financière est proposée par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine. Elle est destinée aux personnes qui ne peuvent pas assurer leurs frais d'hébergement en maison de retraite habilitée à l'Aide Sociale ou à faible revenu. Cette prise en charge est soumise à la participation des enfants et à récupération sur la succession.


Pour qui ?

Cette aide peut être attribuée en fonction des conditions suivantes :

  •     Etre âgé de 65 ans et plus ou de 60 ans en cas d'inaptitude au travail
  •     Résider en France ou être en situation régulière en France avec la carte de séjour et habiter dans les Hauts-de-Seine depuis plus de 3 mois
  •     Les ressources de la personne doivent être inférieures au montant de la dépense prévue
  •     Etre hébergé dans un établissement habilité à l'aide sociale

La décision est prise par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine. Toutes les ressources sont prises en compte, y compris l'aide potentielle de l'entourage. Lorsque le placement comporte l'entretien du bénéficiaire, celui-ci conserve 10% de ses ressources personnelles.


Comment en bénéficier ?

Il s'agit de constituer un dossier disponible au Centre d'Action Sociale. Le dossier devra être complété avec les pièces suivantes :

  •     Le certificat médical attestant de la nécessité de placement et accord éventuel de l'établissement d'accueil
  •     Une photocopie de la carte d'identité ou du titre de séjour
  •     Une photocopie du livret de famille
  •     Une photocopie de l'attestation de carte vitale
  •     Une photocopie du jugement de tutelle
  •     Une photocopie  du dernier avis d'imposition ou de non-imposition sur les revenus
  •     Les justificatifs de toutes les ressources imposables ou non de l'intéressé et de son conjoint : dernières déclarations annuelles des organismes payeurs, 3 derniers bulletins de salaire, notifications des Assedics...
  •     La preuve de la résidence ininterrompue dans les Hauts-de-Seine depuis 3 mois justificatifs de domicile ou à défaut attestation sur l'honneur)
  •     Les noms et adresse des parents ou des enfants de l'intéressé y compris les enfants nés d'une précédent mariage et les formulaires les concernant dûment complétés.
  •     en plus pour les personnes divorcées : la photocopie du jugement de divorce
  •     en plus pour les célibataires : l'attestation sur l'honneur certifiant qu'elles n'ont pas d'enfant.


Dans le mois suivant son dépôt, la demande est transmise aux services du Conseil départemental. Ce dernier soumet les propositions à la commission d'admission qui décide soit de l'admission totale, soit de l'admission partielle avec participation de l'intéressé et/ou des débiteurs d'aliments, soit du rejet de la demande. Toutes les parties intéressées, c'est-à-dire le demandeur, les « obligés alimentaires » ou les résidences pour les personnes âgées sont informées de la décision.

Attention
Cette aide a le caractère d'une avance récupérable. Des types de récupération peuvent être mis en œuvre par l'aide sociale :

  •     Contre le bénéficiaire à meilleure fortune, c'est-à-dire par le biais d'un élément nouveau qui améliore la situation de l'intéressé, ou contre la succession du bénéficiaire
  •     Contre le donataire lorsque la personne a fait donation d'un bien après la demande d'aide sociale ou dans les 10 ans qui ont précédé cette demande
  •     Contre le légataire

Les recours en récupération ne sont pas automatiques.

N'hésitez à contacter le Centre d'Action Sociale : 01 46 12 74 15.


APA "en établissement"

La Ville de Montrouge, en collaboration avec le Conseil départemental des Hauts-de-Seine a mis en place l'Aide Personnalisée à l'Autonomie qui couvre une partie du tarif « dépendance » de l'hébergement en maison de retraite. Le tarif « dépendance » est lié au degré de perte de l'autonomie de la personne âgée.


Comment en bénéficier ?

Le dossier peut être retiré auprès de la structure d'accueil ou auprès du CAS.
L'évaluation est faite par l'équipe médico-sociale de la structure sous la responsabilité du médecin coordonnateur ou d'un médecin conventionné. Elle est confirmée dans un second temps par les services du département et par la caisse d'assurance-maladie.