Vous pouvez intégrer cette page à vos favoris dans votre espace personnalisé TIM. Connectez-vous ou créez votre accès TIM.

Le document de décembre 2017

Partager

La Grande-Rue sous la neige

Une photo difficile à situer sans connaître l’histoire de la ville !

Voir l'image en grandVoilà une photo difficile à situer sans quelques connaissances sur l’histoire de la ville !

Un indice cependant : le clocher de l’ancienne église Saint-Jacques, qui se trouvait à l’emplacement de l’actuel parvis de la nouvelle église. On pouvait donc déduire qu’il s’agissait d’un cliché de la rue Gabriel-Péri, autrefois appelée Grande-Rue, sous la neige.

Voir l'image en grandQuant à situer l’emplacement exact d’où a été prise cette vue, c’est un petit peu plus compliqué… En effet, plus aucun bâtiment figurant sur cette photo ne subsiste aujourd’hui !
La rangée de maisons à gauche de la rue a été détruite entre 1970 et 2012 pour créer puis agrandir la place Émile-Cresp, tandis que la rangée de droite a disparu entre 1919 et 1927 pour tracer l’avenue Jean-Jaurès et la place de la Libération, afin d’ouvrir une voie directe menant de l’hôtel de ville à la gare de Châtillon-Montrouge.

 Cette photo a donc été prise juste avant le carrefour de la rue du Colonel-Gillon avec la Grande-Rue, ainsi qu’indiqué sur ce plan de 1926 figurant le tracé de la future avenue Jean-Jaurès (dénommée provisoirement « avenue de la Gare » sur ce document).

On ne connaît pas la date exacte à laquelle cette vue a été prise, mais compte-tenu de ces informations, et en prenant en compte la présence de fils électrique pour alimenter le tramway qui allait de la porte d’Orléans à la porte de Saint-Cloud, on peut estimer qu’elle date de la fin des années 1910.

Un témoignage pittoresque du vieux Montrouge !

Légende
Photo : Archives municipales de Montrouge, 6Fi40
Plan : Archives municipales de Montrouge, O 65, plan aquarellé de 1926